EXTRAIT KBIS sur Internet
Site indépendant des administrations

Réaliser une étude de marché lors d’une création d’entreprise

Futur chef d’entreprise, il va falloir vous pencher sur une étape de la création d’entreprise qui est essentielle : vérifier la faisabilité de votre concept en réalisant une étude de marché. (Seulement si vous avez trouvé une idée de création d’entreprise innovante !)

Le terme d’étude de marché peut paraître un peu intimidant pour les personnes moins informées sur le sujet, pourtant, c’est une étape à ne pas négliger par les porteurs de projets qui veulent créer une entreprise pérenne.  

Dans cet article, nous allons nous attarder sur les différents critères à prendre en compte ainsi que les points importants à relever pour faire une étude de marché efficace.
 

Pourquoi réaliser une étude de marché ?

Une fois que vous avez déterminé votre concept en prenant en compte vos contraintes, possibilités et envies, l’étude de marché de votre projet est une étape fondamentale afin de vous assurer de sa faisabilité commerciale.

Réaliser une étude de marché est un passage obligé pour tout créateur d’entreprise, car elle permet de déterminer la stratégie commerciale en ce se concentrant sur comment :

  • mieux appréhender les différents acteurs de votre marché et les grandes tendances ;

  • recueillir des informations afin de fixer des hypothèses de chiffre d’affaires ;

  • réaliser un mix marketing cohérent, c’est-à-dire déterminer votre politique de prix, de produit, de distribution et de communication dans votre stratégie marketing ;

  • déceler des éléments concrets pour établir votre budget prévisionnel.

Vous l’aurez compris, faire une étude de marché est très utile pour vous rendre plus facilement compte du travail à fournir, des éléments à ne pas négliger et pour vous apporter une connaissance du marché dans lequel vous avez un projet de création d’entreprise.

Même si elle n’est pas un gage de succès absolu, l’étude de marché permet de réduire au maximum les risques en vous rendant plus confiant, afin que vous preniez les bonnes décisions en connaissance de cause. Réaliser une étude de marché n’est pas à confondre avec l’élaboration d’un business plan, plan d’affaires en français, qui est une autre étape nécessaire à la création d’entreprise.
 

Comment faire mon étude de marché ?

Pour faire votre étude de marché, rien de plus simple : il suffit de mettre en oeuvre tous les conseils contenus dans ce guide pratique ! Il faudra également réaliser de nombreuses recherches et acquérir un minimum de connaissance sur le monde de l’entreprenariat, la notion de marché, etc. Ne devient pas chef d'entreprise qui veut, créer son entreprise demande beaucoup d'implication et de travail en amont.

Déterminer les acteurs de votre marché et les tendances

La première chose à faire, lorsque vous réaliserez votre étude de marché, est d’identifier clairement le marché. Pour rappel, un marché est un lieu (qui peut être physique ou virtuel) via lequel sont échangés les différents biens et services. Par extension, on appelle le marché, l'ensemble des consommateurs réels et/ou potentiels (prospects) qui veut réaliser un échange pour satisfaire un besoin.

Le marché dans lequel se développera mon entreprise est-il un marché pour les entreprises ou pour les particuliers ? Mon marché est-il en stagnation, en développement ou en déclin ? Que représente-t-il en terme de chiffre d’affaires et de volume de vente ? Telles sont les questions auxquelles il faudra trouver une réponse en réalisant l’analyse du marché.

Un marché existe par l’offre, mais aussi et surtout par la demande. Cette demande est définie par la présence de consommateurs et de clients. Une étape intéressante dans la réalisation d’une étude de marché peut être d’élaborer une segmentation de votre cible, c’est-à-dire de la découper en segments homogènes de personnes (ou d’entreprises) qui ont les mêmes besoins, qui sont prêts à payer le même prix, etc. Pour réaliser cette segmentation de personnes à cibler, il faudra déterminer les critères sur lesquels vous pensez qu’il serait plus pertinent de vous focaliser. Par exemple, pour les particuliers : l’âge, le sexe, le lieu d’habitation, les modes de consommation, leur intention d’achat, etc.

Bien sûr, il y a de fortes chances pour que vous ne soyez pas seul sur le marché (le niveau concurrentiel est bien sûr variable) : c’est là qu’intervient la veille concurrentielle, afin de connaître vos principaux concurrents, savoir combien ils sont et où ils se trouvent (notamment en déterminant leur zone de chalandise et leur positionnement), ce qu’ils proposent et à quel prix. Ces informations collectées et l’analyse des données vous permettront de déterminer un avantage concurrentiel.

Évaluer votre chiffre d'affaires prévisionnel

Maintenant que vous connaissez votre marché, vous avez toutes les clés en main pour établir votre chiffre d’affaires prévisionnel et déterminer la rentabilité de votre projet afin de savoir s’il est viable ou non. Cela vous permettra de procéder à la création de votre plan de financement prévisionnel. Cependant, gardez en tête qu’il ne s’agit là que d’hypothèses.

Pour évaluer la faisabilité et viabilité de votre projet d’entreprise, différentes méthodes peuvent être appliquées :  

  • étude documentaire sur la concurrence avec la consultation des statistiques sectorielles et autres informations chiffrées sur les concurrents ;

  • étude par questionnaire pour connaître les intentions d’achat du consommateur potentiel ;

  • étude des parts de marché pour déterminer la part disponible vis-à-vis des concurrents directs et indirects grâce aux outils mis à disposition par la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), la CMA (Chambre de Métiers et de l’Artisanat) ou l’INSEE ;

  • test du projet par le biais du portage salarial, des coopératives d’activités ou du dispositif CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise).

Réaliser un marketing mix cohérent

Le mix marketing ou marketing mix est un concept dans lequel on tient compte de tous les aspects et critères sur lesquels on veut travailler au niveau marketing pour atteindre les objectifs de l’entreprise. Ces aspects et critères concernent le produit (caractéristiques et une gamme éventuelle), le prix (le prix de vente mais aussi les conditions de paiement et de crédit, les rabais, etc.), la distribution (quels sont les canaux de distribution les mieux adaptés,  quel emballage pour quel réseau de distribution, exclusivité territoriale, etc.) et la communication (quel sera votre plan marketing et/ou webmarketing, c’est-à-dire comment vous faire connaître).

Chiffrer le coût des actions à mettre en oeuvre

La réalisation du mix marketing vous permet ensuite de calculer le coût de vos actions : quel sera le coût de fabrication/production/implantation de mon produit ou de mon service ? Quel sera son coût de commercialisation, de promotion et de communication ? Toutes ces données, une fois établies, devront être intégrées dans votre plan de financement.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.